Menu icoMenu232White icoCross32White
<
>

Protocole de rentrée sur les installations sportives à compter du 09 aout 2021

 

Pour nous protéger, l’application des gestes « barrière » reste en vigueur.

 

 

  • Le Pass sanitaire

 

Dans les lieux soumis au Pass sanitaire, les adhérents devront présenter un Pass sanitaire pour accéder aux ERP A et ERP X.

 

Qu’est-ce que le Pass sanitaire ?


Présenter soit :

  • Un schéma vaccinal complet : pour être valable, il faut avoir reçu sa seconde dose au moins deux semaines pour les vaccins à 2 doses (Pfizer, Moderna, AstraZeneca) et depuis au moins quatre semaines pour les vaccins unidose (Johnson & Johnson).
  • Un test PCR ou un test antigénique négatif de moins de 72h.
  • Un certificat de rétablissement de la Covis-19 (certificat positif d’au moins 11 jours et de moins de 6 mois valant comme preuve de rétablissement).


Qui contrôle le Pass sanitaire ?

 

Le responsable de l’équipement ou l’organisateur de l’activité désigne les personnes habilitées à effectuer le contrôle du Pass sanitaire (personnes qui contrôlent habituellement l’accès ou a défaut celles qui organisent l’activité).

Pour cela, l’organisateur utilisera l’application « TousAntiCovid Vérif ».

Il tiendra un registre indiquant les jours et horaires des contrôles effectués (une fiche sera dédiée à cet effet pour chaque entraînements).

Les équipements habituellement non contrôlés (accès libre ou en autonomie) où la pratique n’est pas organisée, ne sont pas soumis au contrôle du Pas sanitaire.

 

  • Le port du masque

 

 

ERP PA et ERP X :

Le port du masque n’est pas obligatoire pour les personnes ayant accédé aux établissements

sportifs au moyen du Pass sanitaire.

Son utilisation reste une mesure barrière efficace qui est conseillée.

Le port du masque peut toutefois être rendu obligatoire soit par arrêté préfectoral (par le préfet de département), soit par décision de l’exploitant ou l’organisateur.

 


 

 

  • Pratiquants de loisir et de compétition

 

  • Pour les mineurs : Exemption de Pass Sanitaire jusqu’au 30 septembre 2021 quel que soit le lieu de pratique (ERP X, ERP PA, espace public) ; Pas de limitation de participants (sauf arrêté préfectoral) quel que soit le lieu de pratique (ERP X, ERP PA, espace public) ; Toutes pratiques autorisées.

 

  • Pour les majeurs : Obligation de Pass Sanitaire dès le 09 août (en pratique pour l'ASBR le 16 août) quel que soit le lieu de pratique (ERP X, ERP PA, espace public) sauf pour les activités non soumises à déclaration ou autorisation préfectorale organisées dans l’espace public ; Pas de limitation de participants (sauf arrêté préfectoral) quel que soit le lieu de pratique (ERP X, ERP PA, espace public) ; Toutes pratiques autorisées.

 

  • Pour les athlètes de haut niveau : Obligation du Pass sanitaire pour les sportifs qui pratiquent dans les ERP intérieurs (ERP X) et de plein air (ERP PA). Exemption pour les compétitions et manifestations sportives (en dehors des ERP) soumises à une procédure de déclaration ou d’autorisation.

 

Les enfants de moins de 12 ans ne sont pas concernés par la présentation du Pass sanitaire.

Toutefois, si votre enfant présente des signes évocateurs de la Covid-19 (fièvre, toux, mal de gorge, diarrhée…), le club vous demande de bien vouloir observer l’évolution des symptômes et de consulter un médecin qui jugera de la nécessité ou pas de réaliser un test.

En l’absence de réalisation de test, votre enfant ne sera accueilli aux séances d’entraînements qu’après disparition complète des symptômes.

  • Notion de cas contact

 

J’ai été en contact avec une personne malade de la Covid-19 : que dois-je faire ?

Depuis le 27 Juillet 2021, la définition des personnes contacts a évolué et prend désormais en compte le statut vaccinal et immunitaire. Seules les personnes à risque élevé sont tenues de respecter une « quarantaine ».

Une personne contact est une personne qui a été en contact avec une personne testée positive à la Covid-19 sans mesures de protection efficace.


On distingue 3 types :

 

  1. Une personne contact à risque élevé est une personne n’ayant pas reçu un schéma complet de vaccination ou si celui-ci date de moins de 7 jours (vaccins Pfizer, Moderna, AstraZeneca) ou de 4 semaines (vaccin Johnson & Johnson) ou atteinte d’une immunodépression grave et :

 

  • Ayant eu un contact direct avec le personne positive ou probablement positive à la Covid-19 en face à face à moins de 2 mètres.

 

  • Ayant partagé un espace intérieur (bureau, salle de réunion, véhicule personnel, salle de restaurant ...) pendant au moins 15 minutes consécutives ou cumulées sur 24 heures avec la personne positive ou probablement positive ou étant restée en face à face avec elle durant plusieurs épisodes de toux ou d’éternuements.

 

  1. Une personne contact à risque modéré est une personne sans immunodépression ayant un schéma vaccinal complet.

 

  1. Une personne contact à risque négligeable est une personne avec un antécédent d’infection à la Covid-19 confirmé par un test de dépistage datant de moins de 2 mois.
     


Vous êtes vacciné contre la Covid-19 :

 

Si votre schéma vaccinal est complet et si vous n’êtes pas immunodéprimé, vous n’avez pas obligation de vous isoler. Mais vous devez respecter certaines règles pour briser les chaînes de transmissions de la Covid-19 :

 

  • Réaliser immédiatement un test PCR ou antigénique.
  • Informer de votre statut, les personnes avec qui vous avez été en contact 48 heures avant votre dernier contact à risque avec le malade de la Covid-19.
  • Si vous vivez avec le malade, porter un masque au domicile, surveiller l’apparition de symptômes et réaliser un test dès l’apparition de ces derniers.
  • Réaliser un second test de dépistage PCR ou antigénique, 7 jours après la fin de l’isolement de la personne positive ou 17 jours si vous vivez avec la personne positive.

 

Si vous n’êtes pas vacciné ou vous êtes immunodéprimé :


 

Si vous avez un schéma vaccinal incomplet ou si vous êtes immunodéprimé, vous devez immédiatement réaliser un test PCR ou antigénique.

 

  • En cas de résultat positif : isolement de 10 jours à partir des premiers symptômes.

 

  • En cas de résultat négatif : vous devez respecter un isolement de 7 jours à partir de la date du dernier contact avec la personne positive si vous pouvez vous isoler d’elle ou dans 17 jours après le début des signes de la personne malade de la Covid-19 si vous ne pouvez pas vous isoler d’elle. Vous devez réaliser un second test de dépistage PCR ou antigénique, 7 jours après la fin d’isolement de la personne positive ou 17 jours après la fin d’isolement si vous vivez avec celle-ci.